lundi 2 janvier 2012

la nouvelle année du rien (victorieux ?)

Alors qu'inextremis (?) me suis-je (enfin) sorti de cette retorse (et préoccupante) fièvre qui a bien failli, pourrais-je avec force exagération et pathos (mais quant même un peu) préciser, ne pas m'autoriser la contemplation de la nouvelle année, et qu'il est fort probable que cette première semaine (survivante) se trouvasse (?) consacrée à différents examens sanitaires (à fin de découverte originelle...), il n'en reste pas moins que c'est avec une satisfaction nullement feinte que j'aborde (re-enfin) cette nouvelle année 2012,... [Lire la suite]
Posté par parentheses à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]