Aujourd'hui, une visite à la spécialiste praticienne dentaire (cf. ) et ses conclusions pour résoudre le délicat souci concerné (?) vont singulièrement compliquer l'organisation de cette (future) fin de mois févrien, déjà (re)singulièrement chargée en de variés et divers protocoles thérapeutiques.

Sans pour l'heure, entrer plus dans les détails, force est de constater que je risque de déguster grave, non sans (re)force de (re) constater que je m'en fous un peu, du fait du niveau tout de même (assez) constant (et plutôt bon) de mes énergie, forme et moral actuels. Non mais !